l’incroyable histoire de la maladie de Lyme

Pour bien comprendre la maladie de Lyme, nous vous proposons de découvrir la passionnante histoire médicale de ce trouble, depuis sa découverte jusqu’à aujourd’hui. Mais avant toute chose :

Qu’est ce que la maladie de Lyme ou Borréliose?

C’est une infection par des bactéries de type Borrelia (comme Borrelia burgdorferi, Borrelia afzelii ou Borrelia garinii) qui pénètrent dans le corps humain principalement lors de la morsure d’un ectoparasite bien connu dans les campagnes : la tique. NB :De nouvelles recherches tendraient à prouver que d’autre vecteurs pourraient être mis en cause dans la tranmission comme le moustique et l’aoutât.

L’incroyable découverte de l’arthrite de Lyme dans les années 70

Elle est découverte au milieu des années 70. Imaginez une petite bourgade de province américaine, nichée au cœur des forêt de feuillus de l’état du Connecticut. C’est ici, que les habitants du comté de la ville américaine de Lyme (d’où son nom), semblent confrontés à une micro épidémie d’une forme singulière d’arthrite sévère touchant les enfants du comté et certains adultes.

foret sombre et inquietante

Les premiers symptômes de la future Borréliose de Lyme

Un petit groupe de citoyens du comté de Lyme rapportent les mêmes symptômes : des genoux enflés, des éruptions cutanés comme l’érythème migrant, des paralysies et une fatigue chronique importante. Les médecins du coin restent circonspects mais les consultations et les séjours à l’hôpital se multiplient avec toujours ces symptômes redondants…

Deux mères vont faire entrer Lyme dans l’histoire

Ces patients restent alors en errance médicale, et ce parfois depuis les années 60. Deux mères de ce groupe de personne, inquiètes mais combatives, décident de ne pas baisser les bras.
Elles commencent alors à prendre des notes de chaque symptôme, des lieux fréquentés et mènent des investigations poussées.

L’admirable persévérance de ces deux femmes les amène à contacter des scientifiques pour étudier le phénomène. Elles ne savent pas encore qu’elles viennent de faire entrer Lyme dans l’histoire.

Les chercheurs de Yale se penchent sur les symptômes et les nomment maladie de Lyme

les scientifiques de Yale, avec à leur tête Allen Steere, commencent à étudier précisément les symptômes des malades de Lyme et recherchent plusieurs causes possibles. Un germe dans l’eau ou dans l’air serait-il à l’origine de cette maladie? Pourquoi les enfants rapportent-ils des éruptions cutanés rapidement suivies de trouble arthritiques? D’ailleurs, Ils reconnaissent tous avoir été mordu par une tique peu avant l’apparition des symptômes.

Les épidémiologistes mettent en avant la fréquence des piqûre de tiques et des troubles d’arthrite juvéniles associés, qui explosent dans le comté, comparativement au reste de la population américaine. En effet, les habitants du comté ont l’habitude d’arpenter la forêt toute proche. les enfants y jouent très régulièrement. Les adultes y randonnent et pique-nique en toute simplicité.

Il y aurait-il un lien, aussi infime soit-il, entre ce parasite abondant dans les forêts du Connecticut, et les troubles auxquels les patients sont confrontés. Nul ne le sait.

Pour les chercheurs, la maladie reste atypique avec une forme d’oligoarthrite surgissant majoritairement l’été et avec, dans 25% des cas, un érythème migrant cutané.

En définitive, au milieu des années 70, les chercheurs de Yale regroupent les symptômes identifiés sous le nom de « Lyme disease », soit maladie de Lyme en français, mais restent impuissants face aux causes qui leurs sont encore encore inconnues…

le scientifique Willy Burgdorfer découvre la bactérie responsable de l’arthrite de Lyme

Les recherches se poursuivent dans les années 80, toujours aux États-Unis, où le docteur Willy Burgdorfer et ses équipes parviennent enfin à identifier la bactérie serpentiforme qui prendra son nom, le spirochète Borrelia burgdorferi, et qui est responsable de cette arthrite infectieuse diagnostiquée 10 ans plus tôt à Lyme. La maladie de Lyme est indubitablement infectieuse et la tique son vecteur principal.

Willy Burgdorfer dans son labo

Qui est Willy Burgdorfer, le père de la maladie de Lyme?

Willy Burgdorfer est un parasitologue et entomologiste diplômé de l’université de Bâle en Suisse. Ce chercheur spécialiste rejoint les états-unis et notamment le laboratoire de parasitologie et de maladie infectieuse des rocheuses américaines.En brillant scientifique, Burgdorfer a étudié profondément la « Rocky Mountain Spotted Fever », plus connu sous le nom de rickettsiose, une maladie infectieuse transmise par la piqûre de tique.

Les symptômes de la rickettsiose ressemble étrangement à la maladie de Lyme, avec une fièvre, des maux de tête et des éruptions cutanées parfois spectaculaires.

En 1981, Willy Burgdorfer se penche alors précisément sur la maladie de Lyme et fait rapidement le lien entre la piqûre de la tique du cerf et les symptômes qui surgissent peu de temps après chez les malades de Lyme.

Burgdorfer isole en laboratoire la bactérie qui le fera entrer dans l’histoire

En 1982, il découvre cette étrange bactérie, en forme d’hélice, dans le tube digestif d’une tique du cerf Ixodes scapularis. Il parvient à isoler cette bactérie de type spirochète en laboratoire et prend la décision de l’inoculer sur un lapin test. Il parvient alors à démontrer le lien entre la bactérie et les symptômes de Lyme. Il publie sa découverte dans la célèbre revue Science qui le distingue.

La bactérie responsable de la maladie Lyme prend le nom de Borrelia Burgdorferi

En 1984, la communauté scientifique consacre son incroyable découverte en nommant la bactérie Borrelia Burgdoferi en hommage à Burgdorfer.
Pour autant, la maladie de Lyme va rapidement dépassé le continent américain pour résonner en Europe où des cas similaires sont décrits depuis le 19ème siècle : une trentaine d’espèce de bactérie Borrelia donnant des symptômes différents vont enfin apparaître à la lumière de la science, et les chercheurs passés d’une contamination locale nord-américaine à une véritable pandémie.

La maladie de Lyme serait-elle une expérience de laboratoire?

2004, Kris Newby, une scientifique de l’université Stanford, évoque une expérience militaire à Plum Island qui aurait mal tourné.Elle écrit dans son livre que des tiques infectés auraient été utilisé comme des armes bactériologiques. Histoire réelle ou nouvelle théorie du complot à succès ? Pour le professeur Rick Ostfeld, cette théorie absurde ne tient absolument pas la route. La maladie de Lyme existe depuis très longtemps.Quelles preuves ? Un corps momifié découvert par une expédition du National Geographic dans les Alpes, qui a été daté de 5 000 ans, était infecté par cette bactérie de la maladie de Lyme. (source : Le Point)

En 2019, Les États-Unis d’Amérique, face à l’ampleur de l’expansion de la maladie de Lyme, lancent une vaste enquête sur cette pathologie.La ‘Lyme disease’ comme disent les américains est en effet devenu un véritable problème de santé publique.

https://www.bayarealyme.org/about-lyme/history-lyme-disease/
https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/les-etats-unis-lance-une-enquete-sur-les-origines-de-la-maladie-de-lyme-1039617

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *