Comprendre les tiques

La tique est un arthropode acarien. Cet ectoparasite se nourrit de sang pour favoriser son cycle de développement biologique. Nous l’appelons communément tique comme s’il n’existait qu’une seule espèce, mais de nombreuses espèces sont présentes en France.

Les tiques possèdent 8 pattes et ont généralement un corps dur en forme de goutte d’eau ou légèrement hexagonal (les argasidés dit tique molle ont un corps mou plus ovale). Certaines espèces possèdent des yeux, d’autres non.

La tique est un parasite à la fois simple et complexe. Elle est presque une merveille de la nature dans sa capacité à résister à des conditions extrêmes. Sa technique de chasse est par ailleurs redoutable d’efficacité.

les principales espèces de tiques dangereuses en France

Il est possible de rencontrer les tiques sur tout le territoire français, excepté les zones de montagnes ou l’altitude dépasse les 1200m. Les différentes espèce de tiques se partagent des biotopes différents en fonction de leur particularité biologique et leurs besoins.

Parmi ces espèces, cinq doivent particulièrement retenir notre attention : elles sont particulièrement fréquentes et posent par ailleurs des problème de santé publique.

En effet, elles sont les vecteurs de pathologies infectieuses dont les complications peuvent s’avérer grave pour l’être humain.

Ixodes Ricinus (tique du mouton): la plus fréquente en France

La tique du mouton. Elle est très fréquente, partout en France, hormis les zones d’altitudes supérieur à 1200m et le pourtour sec méditerranéen. Ixodes Ricinus adore l’humidité et les endroits riches en végétation.photo tique ixodes ricinus

La tique Ricinus est l’ennemi publique numéro un pour la transmission de la maladie de Lyme à l’homme car c’est le vecteur principal de la bactérie Borrélia.

Cerise sur le gâteau, elle transmet aussi l’encéphalite à tique et l’anaplasmose granulocytaire.

Son activité est fortement conditionné par les conditions climatiques et saisonnières, avec un besoin d’humidité important et une température modérée. Cette tique est fortement active au printemps et à l’automne. (source INRA)

Dermacentor marginatus et reticulatus

Deux tiques de la famille des ixodes mais du genre Dermacentor. Marginatus aime la chaleur et les milieux plus sec, alors que Reticulatus préfère la fraicheur et l’humidité.Tique Dermacentor à l'affût

La tique Dermacentor Marginatus est bien présente dans tous les départements français, zone méditerranéenne inclue, alors que Reticulatus est moins présente en France. D’après Wikipedia, elle est notamment cité dans le centre /sud du pays, du massif central à la provence, hors pourtour de la méditerranée.

Attention, ces deux espèces de tiques piquent l’homme et peuvent transmettre des infections de type borréliose de Lyme, Rickettsiose et Tularémie.

Rhipicephalus Sanguineus : la tique sanguine

Photo tique sanguine Rhipicephalus sanguineusUne espèce de tique de la famille Ixodes, très présente sur les zones méditerranéennes. Cependant, son aire de répartition s’étend vers le nord grâce au réchauffement climatique. Parfois appelé tique sanguine ou tique du chenil. Elle a la particularité d’apprécier les biotopes sec et notamment les habitations. Elle ne cible pas l’homme mais les animaux de compagnies.

Cependant le risque de piqure est possible. Cette tique transmet notamment la Babebiose et la Rickettsiose.

Argas Reflexus : la tique du pigeon ou tique molle

photo d'une tique du pigeon sur un murCette tique ne fait pas parti de la famille des Ixodes et ne possède, d’ailleurs, que peu en commun avec ses cousines lointaines. La tique molle ou tique du pigeon est une tique spécialisé dans la prédation de volailles et pigeons. Son corps est mou et plus large. Elle est présente dans les villes où la population de pigeon est importante.
Argas reflexus ou tique du pigeon ne mord pas mais pique l’homme, un peu à la manière d’une puce, au cours de la nuit, pour se nourrir.

Elle niche dans les greniers et fissures des bâtiments non loin de ses hôte (les pigeons). Parfois elles infestent les habitations et se nourrissent sur l’homme !

Attention, cette tique peut transmettre la maladie de Lyme comme le prouve cette histoire arrivé à un Lyonnais, atteint de la maladie de Lyme après des piqûres de tique molle.

Source le progrès : « Tique du pigeon : un Lyonnais contracte la maladie de Lyme » https://www.leprogres.fr/rhone-69/2018/05/26/tique-du-pigeon-un-lyonnais-contracte-la-maladie-de-lyme-et-perd-son-emploi

Les différents habitats des tiques

La forêt et les sous-bois

Le biotope parfait à Ixodes Ricinus. les forêts de feuillus et les forêts mixes feuillus conifères sont particulièrement apprécié par cette espèce.

Sous-bois riche en tique ixodes ricinus

Une forêt riche en proie potentielle, avec du grand gibier tels que cerfs, chevreuils, sangliers et possédant un taux d’hygrométrie important est un grenier à tiques.

Les forêts de conifères sembleraient moins convenir aux tiques.

Les champs et zones à herbes hautes

Les zones plus ouvertes de prairies bocagères, de pâture ou de champs en jachère riche en herbes hautes et bien humide sont riches en tique. Surtout si des habitat mixte de type sous-bois sont disponibles à proximité. Vous rencontrerez les Dermacentor sur ce genre de biotope ouvert.

photo d'une pâture de bocage

Les parcs et jardins des zones urbaines

Oui, les tiques sont présentes aussi en ville dans les espaces boisés péri-urbains et les parcs intramuros.

Photo nocturne herbe haute parc urbain

Intérieur des habitations : greniers, fissures de maison

Les zones privilégiés de la tique du pigeon. les derniers étages de bâtiments anciens, les greniers et les conduits de cheminées à proximité des zones de niche ou de nidification de l’oiseau sont susceptibles d’être habitées par Argas Reflexus.

Facade d'une maison délabrée

De plus, Rhipicephalus Sanguineus est aussi une tique endophile. Elle apprécie l’intérieur des habitations, car elle a besoin d’être à proximité de ses hôtes potentiels (chien principalement).

Vous pouvez la trouver dans les fissures de murs, cachée sous des tapis ou derrière des meubles.

Quelles régions françaises sont les plus infestés

Les 5 espèces décrites ci-dessus sont bien présentes en France, mais avec des disparités régionales au niveau de la répartition et de la densité de chaque espèce de tiques.

Néanmoins, il reste difficile d’établir des cartes précises de distribution des tiques en France.

Cependant, d’après l’étude de Magalie René Martellet, en comparant les cartes de modèles mathématiques et les cartes de sujet récoltés en Europe ( Estrada-Peña et Bourdeau 1998, Estrada-Peña et Al. 2012 ) pour les tiques Ixodes Ricinus, Dermacentor Reticulatus et Rhipicephalus Sanguineus, nous découvrons que certaines régions sont clairement plus touchées par les tiques que d’autres.

Bien entendu, nous trouvons les régions rurales riches en forêts humides parfaites pour ixodes Ricinus.

Également, nous découvrons que certaines régions, de manière parfois très localisée, regroupent des densités élevés des différentes espèces de tiques.

cartographie densités de tiques 2018

Cette carte a été réalisé en recoupant les informations cartographique de l’abondance des tiques du site Tiques France ainsi que les informations de l’excellente étude de Magali René-Martellet

Source : Magalie René-Martellet. Étude du rôle vecteur de Rhipicephalus sanguineus s.l. dans la transmission des
babésioses canines en France : prévalence parasitaire, diversité génétique des vecteurs et épidémiologie.
Médecine vétérinaire et santé animal. Université Claude Bernard – Lyon I, 2013. Français.

Une très forte densité de tique dans l’est français

L’Alsace, la Lorraine, la Franche-Comté et la région Rhône Alpes sont les zones qui présentent les plus grandes densités de tiques en France, toutes espèces confondus.

Par ailleurs, les premiers départements alpins à l’est du Rhône sont particulièrement touché, à basse altitude, par la présence des 3 espèces principales de tiques.

En remontant vers le nord-est, les densités d’Ixodes Ricinus et de Dermacentor Reticulatus sont particulièrement marquées dans l’Aisne, la Marne, la Meuse et les Ardennes.

Beaucoup de tiques en Auvergne, Limousin et Nivernais/Morvan

Les départements ruraux de l’Allier, de la Creuse, du Puy de Dôme (vallée et Limagne), de la Corrèze, de la Haute-Vienne, de la Nièvre et la zone du Morvan sont particulièrement touchés avec suivant les zones, la présence concomitantes des 3 espèces en forte densité.

La Bretagne et la Normandie hébergent ces arthropodes

Les départements bretons et normands sont riches en tiques. Ixodes Ricinus est très présente, même en zone côtière, sur le nord de la bretagne et les départements de normandie.

Pays basque et piémont des Pyrénées n’est pas épargné

Le Pays basque, Haute-Garonne, Gers , Ariège concentrent les 3 espèces de tiques mentionnés dans l’étude, en densité relativement importante. Comme pour les Alpes, la montée en altitude limite l’aire de répartition des tiques.

La région parisienne est infesté par les tiques !

Plus surprenant, la grande région parisienne d’Ile de France en incluant l’Oise, et la Picardie de manière générale, présentent aussi des densités élevés de tiques. Les forêts de Rambouillet, Chantilly et Fontainebleau sont touchées.

Le cycle biologique d’une tique Ixodes Ricinus

La tique possède un cycle biologique particulier nécessitant un repas de sang pour passer d’un stade à un autre et lui permettre de parfaire son développement et de pondre.

Il y a 3 stades qui sont : la larve, la nymphe puis l’adulte.

Par ailleurs, Sachez que la tique peut mordre l’homme dès l’état de larve, mais que les piqûres les plus fréquentes le sont à l’état de nymphe et de sujet adulte.

Le cycle de développement de la tique Ixodes Ricinus se déroule en trois stades et la longueur de ce cycle varie de 2 à 6 ans. Les stades sont les suivants : de l’œuf nait une larve se transformant en nymphe (2 mm) puis en adulte (3-4 mm). Un repas sanguin sur un hôte est requis pour la ponte des œufs de la tique femelle adulte et à chaque stade de son développement.[…] Le repas sanguin dure de 3 à 7 jours en fonction des stades. A la fin du repas sanguin, la tique se détache de son hôte et tombe dans la végétation proche du sol. Elle a besoin d’un minimum d’humidité pour survivre (80 %) et peut attendre plusieurs mois pour passer au stade suivant du cycle ou déposer ses œufs s’il s’agit d’une tique femelle. Source INVS Santé Publique

Tactique de chasse des tiques Ixodes Ricinus

La technique de chasse passive de la tique, Ixodes Ricinus, vecteur principal de la maladie de Lyme en France, est redoutable d’efficacité. La tique est capable d’analyser plusieurs stimulis d’origine chimique, thermique et sensorielle pour localiser ses futures proies.

Tique à l'affût sur herbe hauteMais sa technique de chasse reste passive. En effet, la tique se met en activité aux heures propices à la chasse. Elle escalade des supports végétaux pour se mettre sur le passage de ses hôtes potentiels.

Une fois sur cette échelle naturelle, elle scanne l’air à l’aide de ses deux pattes avant grâce aux organes de Haller, à la manière des antennes d’insecte. Ces organes sont des récepteurs sensorielles installés sur ses pattes avant.

Les organes de Haller analysent le taux d’humidité, une modification du taux de dioxyde de carbone (CO2) et des composés chimiques présents dans l’haleine, la sueur et la respiration de sa proie.

Prodigieusement, la tique peut détecter votre présence jusqu’à un rayon de 15m à la ronde ! Autant dire que les randonneurs sont reconnus de loin.

Une fois votre présence détectée, elle n’a plus qu’à grimper à l’extrémité de son support et vous attendre avec les pattes tendues pour faciliter l’accrochage. Elle s’accroche par frottement mécanique. Ses pattes sont particulièrement agrippantes.

Toute l’efficacité de cette technique de chasse passive repose sur cette faculté de détection incroyable.

Pour finir, Une fois sur l’hôte, elle cherche un chemin vers la peau pour s’y nourrir par fixation du rostre et pompage du sang. C’est là qu’intervient le risque d’échange de virus et bactéries infectieuses.

Récapitulatif des maladies véhiculés par les tiques

Une petite liste des principales maladies véhiculés par les tiques lors d’une morsure :

  • Borréliose ou maladie de Lyme
  • Rickettsiose ou fièvre boutonneuse
  • Méningoencéphalite à tique
  • Babésiose
  • Tularémie
  • Anaplasmose
  • Fièvre Q